Stabat Mater

photo : Julien Daniel / Myop


Johann Sebastian Bach : cantate BWV 82 Ich habe genung

version pour soprano avec flûte, cordes et continuo

 

Giovanni Battista Pergolesi : Stabat Mater

pour deux voix, cordes et continuo

 

 

Tout semblait les opposer, leurs pays, leurs religions, leurs destins, leurs œuvres. Et pourtant, Bach, protestant allemand, déjà âgé, père d'une œuvre incroyablement riche, recopie le Stabat Mater de Pergolèse, météore de la musique italienne, mort à l'âge de 26 ans dans un monastère près de Naples ; il en écrit même sa propre version.

Dans le programme de ce concert, à la hâte de quitter ce monde pour un autre, meilleur (“Ich habe genung”, la musique est, elle aussi, divine !) répondent les accents bouleversants de la souffrance de la mère au pied de son fils mort .

Les extrêmes se touchent.

 

 

avec :

 

Stéphanie Varnerin, soprano

Mathilde Cardon, mezzo

Maximilienne Caravassilis, violon

Sabine Cormier, violon

Cyrielle Eberhardt, violon

Alain Pégeot, violon

Fiona-Emilie Poupard, violon

 

 

 

Elizabeth Gex, alto

Jean-Christophe Marq, violoncelle

Isabelle Dumont, violone

Sylvie Pascal, flûte

Alexis Bestion de Camboulas, orgue

Olivier Dejours, direction

 


Création au festival Frisson baroque 2013

Co-production le Sourire de l'enclume - Communauté d'agglomération de Marne et Gondoire

Quelques images : cliquez ici